lundi 9 février 2009

Bien...Alors ?

Je me suis posé la question de l'utilité de ce blog. Evidemment. Comme beaucoup d'entre nous.
J'ai trouvé deux raisons de continuer. Je peux ainsi approfondir mes réflexions. Si je n'avais pas cette contrainte insidieuse de l'attente de quelques lecteurs, je laisserais ces réflexions à l'état embryonnaire. Même si je relativise cette attente. Mais, c'est pas grave. ça fonctionne. Je suis attendu quelque part. ça me donne une raison d'agir. Exactement comme dans "la vie en chair et en os". L'homme étant un animal social, j'y ai trouvé une raison sociale ! Je vais peut-être trouver rapidement la limite de cette réflexion, étant donné que je n'approfondis pas assez et que cette superficialité peut m'agacer très vite. Ou alors, je vais m'efforcer d'approfondir.
La deuxième raison est l'introspection. Réfléchir sur soi-même est une chose. Mais, là, pareil, la pensée est volatile. La coucher sur le papier est une manière de l'organiser, de la regarder avec un peu de recul, de la figer et donc, de se demander si on est vraiment d'accord avec ce qu'on vient d'écrire. C'est un exercice d'honnêteté (on peut en tout cas s'efforcer de l'être). C'est aussi une manière de se débarrasser d'une "pensée poil à gratter". Et, je l'espère, d'évoluer.
Ceci pour vous dire que je me sers de vous. Que vous êtes mon carburant. C'est un échange de bons procédés. Chacun va lire d'autres qui lisent d'autres ou les mêmes qui se font lire, etc...
Un peu comme dans "ma société idéale". Alors, merci de faire exister ce modeste endroit et de me permettre d'essayer d'y voir un peu plus clair.
En fait, vous êtes un peu tous mes psychanalystes. Je vous imagine derrière votre écran faire : hmm, hmm ! Continuez. A quoi pouvez-vous associer ce phénomène ?
Bonne journée à tous !

4 commentaires:

Cosmic Waste a dit…

Bien vu ! Je crois qu'on peut appliquer votre article à environ 90% des blogs. Bonne continuation :)

palim a dit…

Oui, ce que j'aime là-dedans c'est l'idée de troc indirect et de solidarité. Je te lis, tu lis quelqu'un d'autre, qui lit quelqu'un d'autre, qui me lit...

bénédicte a dit…

Au moins c'est clair, c'est ça qui est bien.
En ce moment y'a une vague de doute et de grands questionnements par dessus la blogo-ego-sphère, "pourquoi blogue-je ?" (essaye de le dire à voix haute, tu vas voir c'est marrant).
Bon.
T'aimes bien qu'on te lise (ça tombe bien, j'aime bien te lire) mais est-ce que ça te suffit, ou alors tu préfères qu'on te le dise ? Autrement dit, quid des commentaires pour toi ?

palim a dit…

ça me fait plaisir d'avoir des commentaires, parce que ça rend l'endroit plus vivant. C'est un peu comme si un ami (ou un inconnu) rentrait chez moi en mon absence et qu'il me laissait un petit mot : j'ai nourri le chat, j'ai changé l'eau des fleurs et j'aime bien ton nouveau papier peint...
Bon, moi-même, je ne prends pas toujours cette peine, mais je pense que ça peut faire plaisir...
Sinon, moi aussi j'aime bien te lire !!